cartography

Cartographie Des Médiations Spatiales : Une proposition de classification des nouvelles formes de médiations numériques immersives.  ENSADLAB Spatial Media, Les Arts Déco de Paris / PSL.

Un projet soutenu par le labex ICCA : Industries culturelles et création artistique

Ce projet est une étude prospective interdisciplinaire regroupant des chercheurs en art et design, en économie et en droit, dont l’objectif est d’établir une cartographie des médiations spatiales et de faire un état des lieux de leurs contextes de développement artistique, économique et juridique. Nous regroupons sous le terme « médiations spatiales », l’ensemble des pratiques immersives ayant recours à des espaces numériques dans leur processus de médiation : Cinéma stéréoscopique, Mondes Virtuels (VW), Réalité Virtuelle (Vr), Réalité Augmentée (Ar), Réalité mixte (Xr).

Les expériences immersives, qui ne relèvent pas du jeu vidéo, ont du mal à rencontrer un large public. A cela, plusieurs raisons identifiées : Depuis près de cinq ans, les industriels fabricants de matériels et les groupes audiovisuels promettent des expériences du merveilleux en les définissant plus par les outils technologiques que par leur contenu, créant ainsi une grande confusion dans l’esprit des professionnels et du public. Les lieux de diffusion sont encore très peu nombreux; la proportion d’utilisateurs ayant acquis un casque, bien qu’en augmentation, reste faible. Des chercheurs se sont attachés à déterminer les composantes des différentes œuvres : 􀀅Vr, Ar,􀀆Xr etc. Ces définitions sont peu à peu adoptées, ce qui ouvre la voie vers une meilleure lisibilité des champs créatifs. Pour aller plus loin, nous avons engagé un protocole de recherche qui vise à spécifier et organiser les œuvres et expériences immersives en nous appuyant sur la perception de l’immersant. Le but étant d’établir une cartographie des médiations spatiales.

Après avoir mené notre recherche en art & design au sein du groupe Spatial Media durant les années 2017 et 2018, nous avons initié depuis 2019, une collaboration avec des chercheurs de l’IRCAV et de l’IRDA, pour l’ouvrir sur les champs économiques et juridiques.

Cette étude pluridisciplinaire est soutenue par le Labbex ICCA au travers d’un appel à projets que nous avons remporté en 2019. Elle doit être perçue comme une première étape prospective. Elle s’achèvera par un séminaire réunissant des chercheurs, des artistes, des réalisateurs et metteurs en scène, des distributeurs, exploitants, représentants de plateformes de diffusions, durant lequel nous ferons une restitution de l’état de nos recherches et de nos résultats. Nous projetons de poursuivre ce travail par un projet de plus grande envergure de type ANR ou projet européen.