liquid matters

Le projet Liquid Matters (2018, collectif Continuum) présenté à la galerie RectoVRso du festival Laval Virtual, porte sur l’idée de l’illusion des matériaux. Le spectateur est invité à interagir avec des particules en ferro-fluide afin de contrôler leur mouvement.

Dans la première phase du projet, on a mis en place un prototype : depuis une grille de 3×3 d’électroaimants, que l’on contrôle avec des mouvements du corps (à l’aide de l’interaction avec le capteur Leap Motion) un liquide noir composé de «ferro-fluides» dans son liquide porteur transparent. Dans une deuxième étape, on tente de créer le dispositif à plus grande échelle. Le but est de construire une grille d’électroaimants :qui pourrait éventuellement ressembler-simuler à un écran de base définition (low definition display).

Ensuite, les ferro-fluides sont disposés dans un plateau fermé avec le liquide porteur. Le défi sera de construire un plateau solide pour générer sur celui-ci des forces par les électroaimants qui feront face aux contraintes des lois de la physique. L’idée c’est de permettre l’illusion de l’interaction avec des ‘pixels’ organiques.